Le Cimetière des pirates et l’île aux forbans

Cimetire des pirates sainte marie 2
Cimetiere des pirates st marie 3
Cimetire des pirates sainte marie
Le Cimetière des pirates et l’île aux forbans Pendant deux siècles, l’île a été le repaire des brigands des mers. Au XVIIIe siècle, dit-on, plus de mille corsaires y résidaient.

Aux alentours de 1700, l’île Sainte-Marie devint ainsi le port d’attache d’une vingtaine de vaisseaux et le lieu d’habitation d’un millier de forbans.

Le cimetière des pirates, ou cimetière Saint Pierre, est situé face à l’îlot Madame, face à la première église de Madagascar (1857) et à l’île aux forbans…Site chargé d’histoire, noms évocateurs qui vous feront rêver entre autres aux aventures de la flibuste …

‘’Flibustiers,Corsaires,Pirates, presque tout le monde confond’’ Pour votre gouverne, le pirate est un brigand des mers, il s’en prend à tout ce qui passe à sa portée. Pris, il est pendu sans procès.

Le corsaire,lui, a reçu de son souverain une lettre de marque ou commission l’autorisant à attaquer les navires de commerce ennemis.

Le flibustier était un des écumeurs de la mer Caraïbe et du Golfe du Mexique , tantôt corsaire , tantôt pirate .

Sur l’île de Sainte Marie s’établirent à la fin du XVIème siècle des pirates célèbres tels que Thomas Tew , Thomas White , La Buse , David Williams , etc. …qui attaquaient les galions chargés d’épices et de trésors en provenance des Indes .

L’île aux forbans (Baie des Forbans) :

Quel nom évocateur, qui nous entraîne dans des aventures romanesques.

Cette île circulaire et minuscule a vu sûrement passer de nombreux forbans et corsaires parmi lesquels La Buse, Thomas White, David Williams, John Avery, Thomas Tew pour ne citer que quelques uns des plus célèbres de ces “écumeurs de mer” qui exerçaient leur activité dans l’océan Indien au début du XVIIIe siècle.

C’est sur cet îlot que se partageait le butin et que se tenaient les assemblées de pirates.

En hauteur, on distingue une ruine en forme d’arc de cercle (comme un encadrement de porte donnant sur du vide). Peut-être un repère d’alignement pour une éventuelle cache au trésor ? Le mystère reste entier.

Source : Office du tourisme Sainte-Marie

1 vote. Moyenne 2.00 sur 5.

×